FORCES SPECIALES ET RESPECT DU DROIT INTERNATIONAL HUMANITAIRE : COEXISTENCE OU DISCORDANCE ?

Forces spéciales

 Le 02 mai 2011 aux environs de 21 heures, des Navy Seals ont effectué un raid dans une résidence à Abbotabad au Pakistan. Au cours de celui-ci, Oussama Ben Laden, leader du groupe terroriste Al-Qaïda, recherché pour sa responsabilité dans la commission de plusieurs attentats dont celui du 11 septembre 2001 a été tué.[1] L’unité ayant exécuté cette mission fait partie de ce qu’il est convenu d’appeler forces spéciales. Celles-ci sont « des unités hautement spécialisées, capables d’intervenir sans délai et d’une façon non clandestine, sur tout le spectre d’évolution des crises, en menant à bien des opérations militaires non conventionnelles dites ‘’opérations spéciales’’ »[2]...

Lire la suite

Posture du Sénégal face à la menace terroriste dans le Sahel

arton611

Les attentats terroristes qui ont frappé les Etats-Unis d’Amérique, le 11 septembre 2001, marquent un tournant dans le concept de sécurité devenu une préoccupation à l’échelle planétaire. Longtemps perçu comme une menace confinée au Moyen-Orient, le terrorisme frappe aujourd’hui aux frontières sénégalaises, à la faveur de la naissance d’AQMI qui, après s’être manifesté en Mauritanie et avoir occupé le nord du Mali, continue de menacer la région ouest africaine. Au même moment, de nombreux services de renseignement ont fini d’établir des liens entre AQMI et la secte islamiste Boko Haram.

Dès lors, le Sénégal qui partage 750 km de frontières avec la Mauritanie et 300 km avec le Mali, peut-il rester insensible à l’internationalisation du phénomène du terrorism...

Lire la suite

Menaces transnationales: quelle stratégie pour les pays sahélo-sahariens ?

200 kilomètres au nord de Gao, PHOTO SERGE DANIEL.jpg

Depuis près d’un quart de siècle, la sécurité occupe une place prépondérante dans les Relations Internationales et même dans la vie des nations. En particulier, depuis les attentats contre le World Trade Centre de New York le 11 septembre 2001, ceux de la gare de Madrid le 11 mars 2004, contre le métro de Londres les 7 et 21 juillet 2005.

Depuis lors, chaque jour apporte son lot de menaces qui n’épargne ni les individus ni les communautés ni les États ni même les organisations internationales. L’exemple le plus récent est la proclamation de l’Etat Islamique. L’espace sahélo-saharien ne fait pas exception. Nous assistons depuis une vingtaine d’années au développement de vastes réseaux de trafics divers (de drogues, d’armes, d’êtres humains, d’immigration clandestine, etc...

Lire la suite