Réseau des anciens

L’ESIG a su créer et s’efforce d’animer un « réseau des anciens de l’ESIG », à partir des 300 officiers supérieurs, dont 100 camerounais, formés en 10 ans d’existence.

L’ESIG participe aussi activement au réseau des écoles de guerre francophones et, dans une moindre mesure, au réseau des écoles de guerre anglophones (2014).

L’ESIG a intégré fin 2013 le réseau des établissements francophones en matière de maintien de la paix et valorise l’emploi de la langue française sur le continent.

Le général COM ESIG souhaite porter un effort spécifique sur le rayonnement de l’ESIG. Il s’agit d’être mieux connus pour être reconnus. Les 2 vecteurs privilégiés sont la plateforme d’enseignement et de réflexion, reconnue en termes de stratégie et commandement, mais aussi le volet international de l’école.

La matérialisation de ce rayonnement passe par 5 nouveautés majeures :

  • le début des prestations comme Centre d’excellence (mutualisées à 30%) ;
  • l’accès au réseau des écoles de guerre anglophones (2014) ;
  • l’accès au réseau des établissements francophones en matière de maintien de la paix (novembre 2013) ;
  • l’organisation d’activités spécifiques de rayonnement (journées portes ouvertes ciblées, soirée internationale…), sans pour autant perturber l’enseignement.
  • la valorisation du potentiel d’accueil de colloques thématiques, centrés sur la défense et la stratégie (CEEAC, CESA, CBLT…).

reseau