L’Ecole Supérieure Internationale de Guerre (ESIG)

dossier présentation

Historique et Statuts

L’Ecole Supérieure Internationale de Guerre (ESIG) a une histoire récente. Aboutissement de quatre années d’efforts partagés entre les gouvernements camerounais et français, l’Ecole actuelle a été créée par décret présidentiel camerounais du 13 janvier 2005, sous l’appellation de Cours Supérieur Interarmées de Défense (CSID). En 2013, sur hautes instructions du Chef de l’Etat du Cameroun, l’appellation du CSID évolue et devient l’Ecole Supérieure Internationale de Guerre (ESIG). Pour une question de clarification, cette appellation sera adoptée dans l’ensemble de ce document.
Fruit d’un partenariat bipartite entre le Cameroun et la France, l’Ecole Supérieure Internationale de Guerre de Yaoundé est l’unique école francophone de formation des élites militaires en Afrique subsaharienne. Elle matérialise le plus haut niveau de formation sur un parcours d’officier.

présentation esig

Afin de permettre à l’ESIG, école de formation camerounaise, de devenir et de rester un pôle d’excellentce de l’enseignement militaire supérieur du 2nd degré en Afrique, le Cameroun a signé avec la France, en avril 2008, une convention instaurant un partenariat actif avec son homologue parisien, l’Ecole de Guerre de Paris (EdG).
Premier projet de coopération structurelle de la Direction de la Coopération de Sécurité et de Défense (DCSD), en termes d’efforts humains consentis, l’ESIG est une école nationale camerounaise.
Le partenariat stratégique bipartite actuel est équilibré, valorisant une complémentarité des compétences d’enseignement. Il détermine le niveau et la qualité de l’enseignement et s’intègre, pour le Cameroun, dans un effort plus global de valorisation du corps des officiers, à travers le continuum de formation EMIA/EEM/ESIG. Le partage des coûts de fonctionnement permet de maintenir un coût de formation par stagiaire significativement inférieur à celui de l’EdG de Paris.